Reborn-RPG-Family

Venez vivre L'aventure de Kateikyoushi hitman reborn dans l'arc du futur
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dream Maboroshi, Rêve déchu.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Dream Maboroshi, Rêve déchu.   Jeu 24 Déc - 14:29



Attention, personnage fou et skyzophrène qui se prend pour un Rêve !

Nom : Mon nom s’est effacé, il n’en reste même pas la clé, je ne suis pas si sûre de ce nom, celui que l’on m’a assigné, qui ? Quand ? Où ? Maboroshi…Il le vaut mieux pour toi, Maboroshi…

Prénom: Mon prénom n’est qu’un bout de mon histoire, tu ne sauras même pas, je passe dans ton esprit, tu te souviens parfois, mais c’est fini, tu ne te souviendras pas, tu m’oublieras même…Car oui, tu rêves, et il le vaut mieux pour toi, Dream…Oui, Dream.

âge: J’ai vu tant de choses, tant de visages…Je ne me souviens pas, mon Rêve s’est terminé depuis si longtemps…Depuis quand n’avais-je pu naviguer dans vos esprits et vous laisser au passage de doux rêves, des désirs cachés ? Rêver…Oh oui…Depuis quand avais-je cessé de voler ? Deux cent ans…Deux cent ans que je vis avec vous…Et je pense que je mourirai bientôt...Je me sens tellement faible.

Flamme: Je n'ai qu'une flamme, celle de ma souffrance...Celle de mes illusions...Oui, la Brume recouvre mon chemin, si épaisse que je ne vois pas la vie m'entourant...

Famille: La famille Millefiore est ma famille, celle qui se rapproche le plus de la mienne...De celle des Rêves.

Description mental :

Je ne sais moi-même qui je suis…Ni même comment je suis…Je vous dis ce que je vois et pourtant, je ne comprends pas…Mais il m’arrive tout de même de comprendre, de parler et de ne pas toujours rester dans ce perpétuel silence qu’est ma vie. Je sais que je ne vaux la plus belle des femmes, ni même la plus intelligente, je suis tête en l’air, ennuyeuse mais des gens m’ont tout de même admiré pour beaucoup de mes qualités…Qui pour moi sont très peu…

Certes je suis silencieuse, mais je vois tout ce que les autres ne voient pas, étant un Rêve, un Songe, il m’est facile de deviner, ce que vous vous appelez la « perspicacité ». Je suis aussi assez souvent dans les nuages, à me rappeler les merveilleux moments passés dans mon ancien état, oui, Mélancolique, Nostalgique. Je peux paraître froide et sans intérêt, discrète et fragile, mais qui vous dit que je suis ainsi ? Vous ne me connaissez pas et à quoi bon vous dire, vous expliquer ma moralité…Les autres enfants de mon âge, de votre espèce m’ont fait du mal, durant toute ma vie, jusqu’à en cet âge troublé dans ce corps mon entrée dans la vie active…J’ai toujours l’air d’une enfant de dix-huit ans et pourtant mes yeux en disent beaucoup plus long sur ce que j’ai vu, entendu, et ma maturité.

Sage ? Bien sûr que non ! Un Rêve est certes sage mais dans cette enveloppe, je n’ai rien d’un être sage. Je suis très souvent jalouse, et même triste d’être emprisonner dans ce corps…Mon cœur est de pierre, brisé aussi de ne pas pouvoir voir les miens…Stupide que j’étais ! Je m’en voulais tellement…Oui, la rancœur, je suis très rancunière et troublée…Je ne souris jamais, ou alors dans de très rares cas…Mon « père » m’a toujours dit avec ses amis que j’avais le sourire le plus beau du monde, il disait surement cela par pitié d’avoir une fille cette enveloppe…Ou alors juste son instinct paternel qui lui disait cela…Moi, je ne trouvais pas que j’avais un magnifique sourire, ni même que j’étais la plus belle…Je ne me sens pas mal dans ma peau, mais je vis très mal cette vie car avant d’être « ça », je vivais dans la Liberté la plus totale…Oui…Totale.

Ce que j’aime…A vrai dire, on devrait plutôt dire ce que j’ai aimé. Et ce que j’ai aimé est ma vie d’en temps, lorsque j’étais dans le monde des Rêves, vous pouvez ne pas me croire, mais avant, j’étais un Rêve, et j’aimais ma forme, ma première forme…J’étais plus libre que tout oiseau, plus libre que n’importe quelle âme de ce monde…Et j’adorais cette Liberté qui n’existait que pour les Rêves…Mais passons, l’esprit des humains, mêmes exorcistes, ne peuvent comprendre ou essayer d’imaginer réellement cette Liberté…J’ai aimé aussi, quelque chose qui désormais est mort, un humain, mais ne croyez pas que c’est de l’amour sentimental, moi, un être aussi étrange et fantomatique aimer un être d’en bas ? C’est impensable. Cet homme, cet adolescent qui désormais est mort par ma faute, avait juste dit quelques mots, une simple phrase qui m’a fait vaciller au moment ultime, qui a fait battre mon cœur que je croyais mort.
Je n'ai qu'une boîte à ma disposition, et elle me fait penser à mon ancienne vie...Même si on me trouve folle...J'aime cette boîte plus qu'à ma vie.
Je n’aime pas énormément de choses sur cette planète, trouverais-je un jour quelque chose que j’aimerai plus que tout ? J’en doute, et le fait de douter de moi-même, de douter de mon futur, de douter de toute ma Vie Eternelle, ne me donne plus envie d’aimer quoique ce soit sur votre Terre…

Détester est peut-être un verbe peut aimer, et si vous me posez la question ainsi, je répondrais du tac au tac que ce monde même est détestable à mes yeux. Il y a peut-être quelques exceptions, mais dans son ensemble, je déteste tous les humains, sauf un défunt. Les Noahs appelés ma famille ne m’intéresse pas du tout, et je les ignore presque à chaque fois, sans pour autant les détester. Beaucoup de gens me fontt vomir par leurs sourires perpétuels, et la peur s’empare assez souvent de moi, j'ai peur aussi de Byakuran, car je sais qu'il pourrait me détruire rien qu'avec une seule de ses boîtes...Je me sens tellement faible. En second, j’avais peur de rester à jamais punie par les miens, de rester à jamais dans ces corps fragiles humains, désormais, je déteste mon corps car je n’aime pas ma forme humaine, une forme immortelle…Une forme qui, à chaque fois que j’y pense, me crée une boule dans la gorge…
Et après ? Je suis malade...De santé fragile, je ne suis qu’une âme en peine et avec cela j’ai un corps défaillant qui doit vivre à jamais dans l’éternité…C’est une douleur en plus que je ne peux supporter…

Je ne me rends pas spécialement compte, non, on va le formuler autrement. On va dire, que je me contrefiche de ce que pense les gens sur moi, je les ignore tellement désormais que ce qu’ils disent de moi ne m’atteint plus. A première vue, ils me prennent pour une folle, une rêveuse qui n’a pas les pieds sur terre, et cette vision est bien cruelle à mes yeux car ils disent vrai sans s’en rendre compte…

Assez souvent, je chante, je parle seule, je dis mes pensées à voix haute et ça éloigne les gens…Ma voix ne doit pas leur plaire mais ce chant, c’est le chant des Rêves, j’essaye de les appeler pour qu’ils viennent me chercher…En vain…L’air mystérieuse, folle parfois, à ce que dise les gens…Et même bizarre…Mais après tout, je ne suis pas d’ici…Non pas d’ici…Dream…Oui, c’est ce que je dis souvent aux gens qui ont trop vu de moi, qui veulent savoir, je leur dis de rêver, de dormir et d’oublier…Dream…Oui, Dream il vaut mieux pour toi de dormir…Dream my baby…Dream…

Description Physique :

Physique…Vous, êtres d’en bas, vous vous basez toujours sur le physique, le superficielle…Au point même que vous m’ignorez tellement j’ai l’air…d’un fantôme. Je ne suis qu’une Rêve déchu…Je ne vois pas comment m’occuper de cette enveloppe corporelle…Suis-je belle ? Suis-je laide ? Cela ne m’intéresse pas, tout ce qui m’intéresse c’est de pouvoir m’en aller...Injustice ! Oui, je cris à l’infamie ! Vous êtres d’en bas me méprisez ! Me prenez en pitié ou en compassion mais pas à égal ! Injustice ! Je cris à l’injustice ! Vous me couvrez de bleus, de sang, et de douleur…Je m’observe dans la glace…Et je ne vois qu’une chose transparence, sans rien…Sans vie et pourtant pas morte…Je ne suis qu’un Songe dans cette Nuit Etoilée…Un Rêve dans vos esprits. Une chose floue …Un Rêve…La colère monte en moi ! C’est votre faute ! Regardez-moi bien ! Regardez ce que vous m’avez faits ! Je ne vois que ça…Ce corps dans ce miroir…

Des mèches de cheveux blondes, paraissant blanches durant les longues soirées nocturnes tombent sur ses yeux étranges, une chevelure longue et fauve, arrivant au bas du dos me semble-t-il reste ondulée, parfois même emmêlée…Sauvage. Oui, cet adjectif est le seul à pouvoir correspondre à la touffe se rassemblant sur ma tête aux contours fins. La blondeur presque de blé de cette chevelure n’est rien comparée aux mèches plus claires désordonnées se mêlant aux autres plus foncés. Une frange n’est ni présente, pas même une mèche sur le côté, en ai-je réellement besoin ? Mes cheveux ne sont pas ma vie, cette vie que je n’aime guère même si je ne me qualifie pas de suicidaire. Alors que la lune rentre par une fenêtre cassée, éclairant l’être que j’étais et les cheveux en bataille leur donnant l’air d’être parcouru de milliers de diamants scintillants comme la neige…Ca me faisait froid dans le dos...Et pourtant, je n’y pouvais rien, ils paraissaient blanc en nuit étoilée et blonds la chaude journée…Tellement que si je m’enterrais dans la neige ou dans un champ de blé que je serais disparu à vos yeux, inconnue, inexistante…

Mes yeux croisent ceux de cette forme blanche…Des yeux bleus, un bleu de cristal, la Lune rentre par la fenêtre…Et je vois alors des yeux d’un bleu turquoise, profond…Tel l’Océan…Des yeux perdus, mélancoliques qui se fixent dans les miens…Deux prunelles noires...Presque transparentes n’ont l’air que de points minimes dans cet océan de cristal. Ses yeux en amande…Entouré de cercles noirs me donnant un air de fantôme…Ce n’est pas des cernes mais le résultat de ma mélancolie…Oui, le résultat de toujours regarder le Soleil ou la Lune avec l’espoir peut-être de retrouver ma véritable forme…

Ce visage aux contours paraissant si doux est blanc, comme la mort, et est soutenue par des épaules frêles et dénudées. Des lèvres qui me paraissent gercées sont en réalité lisses mais pas pour autant belles et pulpeuses. Un nez légèrement rond, aucune ride ne trace son chemin sur cette peau gracile et froide. Je peux paraître maigre dû à mes joues légèrement creuses, ce n'est pas l'anorexie, juste ma mélancolie qui agit physiquement...Ce visage ne laisse pas souvent passer un sourire autre que nostalgique ou triste, ou bien il est rapide et ne se laisse pas facilement voir...Mes tempes sont légèrement hautes, mes sourcils ne sont pas broussailleux ni pour autant soignés comme les autres femmes le ferait, d'une couleur chatain clair, on observe plusieurs nuances de couleur qui va du blond au châtain sans pour autant passé le noir.

Assez chétive, oui, je suis souvent malade, faible de santé...J'espère pouvoir retourner retrouver les miens...Malgré que j'ai un pincement au coeur de devoir laissr tomber ma famille...
Je commence à descendre, les étoiles éclairent légèrement le relief de mon buste, mes bras faibles, mes mains longues, ma taille longiligne sans être pour autant le corps d’une enfant. Un ventre plat qui se soulève faiblement au rythme de ma respiration lente et souple. Les contours de mes hanches, mes jambes maladroites. Ce regard bleu cristal observe ce corps se tenant dans une position presque protectrice…Alors je ressemble à ça ? A une sorte de fantôme, de jeune femme perdue dans ce monde brutal ?...J’ai l’impression d’avoir une beauté presque unique…La beauté d’un rêve, une beauté floue, celle d’un Songe…Prouvant bien là ce que j’étais avant…

Comme vous avez pu le voir depuis le début de la présentation, je n’ai aucun signe particulier, je suis particulière (cher partenaire particulier ! cher partenaire particulière ! Woops je m’évade ^^’). Folle ? Non, c’est juste que je ne dis que la vérité, ne me croyez pas si vous le voulez, de toute façon, ça ne changera rien pour vous…Après tout, l’aura spirituelle, froide, fantomatique et étrange que je dégage montre bien ma présence et le fait que je ne sois pas comme les autres…Je suis tellement pâle et « transparente »...Qu'on pourrait me prendre pour un fantôme.
Ensuite, peut-être aussi que je porte toujours un gant en cuir noir à ma main droite, étrange non ? Tout simplement pour cacher les brûlures de ma main après l’utilisation de ma boîte…Oui, ce n’est pas sans danger pour moi, je deviens plus faible physiquement et le temps que je mets à utiliser l’effet dévastateur de ma boîte sur le nombre et l’intensité des brûlures qui s’y retrouveront après son utilisation. Ensuite, je pense que c’est tout, cela fait déjà pas mal mais par rapport à d’autres personnes, ce n’est rien de compliqué non ?

Histoire :

comment avez vous connues ce forum? Notre cher ami Google
êtes vous débutants? ou cela fait-il plus de 4 mois que vous postez? Euh, je fais du rp depuis 1 an et demi, mais je me suis inscrite aujourd'hui sur le forum.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dream Maboroshi, Rêve déchu.   Dim 27 Déc - 20:18

Bienvenue sur le fofo !^^
Revenir en haut Aller en bas
 
Dream Maboroshi, Rêve déchu.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dream of Ewilan
» Hollywood Dream Boulevard
» Dream ticket :Obama/Gore
» California Dream !
» Horse Dream RPG

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn-RPG-Family :: Archives :: Présentations-
Sauter vers: