Reborn-RPG-Family

Venez vivre L'aventure de Kateikyoushi hitman reborn dans l'arc du futur
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fiche d'Angely

Aller en bas 
AuteurMessage
Sky Manson
Aspirante Paraine Folle et Déjantée Gioiello
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
XP:
5/100  (5/100)
Yen: 4000

MessageSujet: Fiche d'Angely   Dim 18 Oct - 18:03



Citation :
Extrait du livre « Les mémoires d’une âme égarée »
Auteur inconnu.


« Je ne demandais pas grand chose, juste un peu de bonheur. Rien de plus... Je ne demandais pas la lune. Je ne demandais pas d’être riche comme Crésus, je ne veux même pas avoir de maison, de jardin et de labrador. Je ne demandais pas l’impossible. Je ne voulais pas que la misère du monde disparaisse, qu’il n’y ait plus de pauvre. Je ne demandais pas aux riches d’être plus généreux, ni aux aveugles de voir. Je ne demandais pas que le monde soit meilleur, je ne souhaitais devenir plus forte ou influente. Le pouvoir ne m’a jamais intéressé. Je ne demandais pas d’être la plus belle, que l’on se retourne derrière mon passage. Je ne voulais pas que l’or coule à flot entre mes doigts. Je ne voulais pas d’homme à mes pieds, mais peut être juste de trouver l’amour. Le seul, l’unique. Je pensais l’avoir trouvé. Je n’ai jamais voulu de chose farfelue, pas d ‘éléphant, pas de diamant, ni même de bijou hors de prix... Je ne veux ni tapis rouge, ni limousine, ni acclamations. Je ne souhaitais pas devenir célèbre, la gloire à tout prix n’est qu’une douce illusion. Je n’ai pas besoin d’une telle reconnaissance. Je ne demandais pas de crouler sous le travail, ni même de diriger tout ce petit monde. Je souhaitais juste être normale... Mais qu’est ce la normalité? Je suis née dans un monde de mafieux, moi qui souhaitais juste goûter le bonheur d’une vie tranquille. Mais peut être était ce trop? Ou alors, ai je été trop égoïste? Était ce l’impossible? Qui sait... C’est peut être ma punition pour m’être intéressée qu’à moi même. Me voilà bien punie pour avoir espérer un jour vivre un bonheur absolu. C‘est une bien triste et cruelle punition... »


Dernière édition par Angely Mizuno le Dim 18 Oct - 18:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky Manson
Aspirante Paraine Folle et Déjantée Gioiello
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
XP:
5/100  (5/100)
Yen: 4000

MessageSujet: Re: Fiche d'Angely   Dim 18 Oct - 18:27

I. Identity.

NOM:Mizuno, ce nom est celui de son père. Il y eut un long début pour savoir si Angely allait porter le nom de sa mère qui était l'ainé. Mais au final, on trancha pour Mizuno. Ce nom n’est pas spécialement connu dans le milieux de la mafia mais cela ne veut pas dire qu’il n’en fait pas partie.
PRÉNOM(S): Angely, que dire sur ce magnifique prénom a consonance plutôt anglaise. Disons que sa mère lui à tout bêtement donné le nom du mois où elle a raconté son père. Une jolie petite touche de nostalgie.
Octobre, son second prénom. Un petit clin d’oeil au mois de sa naissance.
SURNOM: Difficile de faire plus court que Angely... On peut tenter « Ange», bien que cela soit du même acabit. Ces camarades de classe l’on affectueusement surnommé Candy Girl car il n’est pas rare de la voir avec une sucrerie en bouche. Au sinon, Akira la surnomme La Chieuse >___>. Merci frérot...
AGE: 16 ans
NATIONALITE : Japonaise/Anglaise
SEXE: Féminin
DATE & LIEU DE NAISSANCE : 08 octobre. Elle est née en Europe, plus précisément à Londres.
CAMP : Normalement neutre mais voila, elle a toujours eut du mal avec le principe même de la neutralité. Elle n'arrive pas à ne pas intervenir quand une injustice se passe devant ses yeux.


✖️✖️✖️

II. Apparence & Mental.

Physique :
La Belle et la Bête...;

Évoquer le physique de la belle c’est aussi parlé de celui de son jumeau. Il faut bien l’avouer, Angely et Akira se ressemble comme deux gouttes d’eau. Si ce n’est qu’ils n’appartiennent pas au même sexe. Néanmoins, là où Angely parait douce et fragile, Akira parait rude et froid. Que pouvons nous ajouter... Il y a bien une chose avec laquelle la jeune femme a des problèmes c’est sa féminité. Son père espérait que son fils naisse en premier, hors il n’en fut rien. Ce fut Angely elle même qui arriva la première, prenant ainsi la main mise -sans le vouloir- sur la Gioiello. Son père ne fut donc pas spécialement content d‘apprendre que le premier enfant qui venait de naître n‘était pas un garçon, ce qui engendra par la suite bien des complications. Mais cela n’a pas empêcher Angely de devenir une très jolie jeune fille -bien qu‘elle ne fasse rien pour-. Grande, sensuelle et élancée, cette jeune femme a tout d’un futur mannequin même si ce métier ne la tente absolument pas. Ayant une silhouette filiforme mais néanmoins musclées -sans trop l‘être disons que l‘on voit qu‘elle prends soin d‘elle-même à ce niveau-, c'est une fille sur qui tout garçon normalement constitué se retournerait lors de son passage bien que cela la dérange un peu. Elle ne se complait pas a n’être qu’une sorte d’objet aux yeux des autres. Ses longs cheveux châtains foncés possèdent quelques reflets dorés au soleil et lorsqu'ils sont démêlés - c'est à dire pas souvent -, ils descendent en cascade le long de ses épaules et quelques mèches rebelles finissent toujours devant ses yeux ce qui lui donne toujours un air négligée mais tellement adorable. Sa longue chevelure est parsemées de petites boucles - qui sont d’ailleurs tout a fait naturelles- qui lui donne un air de jeune fille de bonne famille. Son visage fin et ovale est souligné par deux jolis yeux bleus qui brillent toujours de malice ou de tendresse voir de la mélancolie - mais rares sont les fois ou l‘on pourra y voir de la colère ou de la rage-, Un nez aquilin et deux pommettes saillantes qui se transforment en deux magnifiques fossettes lorsqu'elle rit ou bien simplement quand elle sourit - ce qui n‘est pas rare-. Ses lèvres sont fines et rosées naturellement, et sa peau est d'un blanc crémeux et avec l'arrivée des beaux jours, elle devient très vite dorée. Angely ne craint pas le soleil et les beaux jours, D’où il ne sera pas exceptionnel de la voir arborant un très joli teint quelque peu halée. Angely à la chance d'avoir une peau très douce au toucher sans faire de traitement spécial -de toute façon elle n‘est pas spécialement très coquette-. Ses longues et fines jambes lui donne une véritable silhouette de ballerine. En grandissant, la jeune femme a beaucoup hérité de sa mère, enfin il parait. Elle ne sait plus, ses souvenirs se sont perdus avec le temps... La couleur de ses cheveux, ainsi que celle de ses yeux et la même démarche souple, féline et irrésistiblement irrésistible que sa génitrice possédait. Elle a plus l'air d'un ange qui se serait égaré sur terre que d'un démon mais les apparences sont si souvent trompeuses. Il ne faut jamais s‘y fier... Des hanches discrètes mais quand même un peu soulignées, des bras et des jambes finement dessinée voilà qu‘elle est son apparence. Son visage reflète une incroyable douceur pour un membre de la Mafia et ses yeux sont pétillant voir on jurerait qu’elle vous regarde d’un air d’enfant qui s’émerveille de tout et de rien en même temps. Mais ce même regard est changeant, c‘est exceptionnel mais cela arrive de voir autre chose que de l‘amusement ou de la gentillesse dès lors Angely fait plus peur qu‘autre chose... Son teint est naturellement très clair pour ne pas dire pâle mais Angely n’a pas non plus l’air d’une personne maladive disons que cela reste correcte et agréable a regarder. Ce qui est agréable aussi c’est la texture de sa peau aussi douce que de la soie mais cela il ne sera pas facile de le sentir parce que la jeune femme ne se laisse pas toucher si facilement. Il semblerait qu‘elle fuie les contacts physiques. Sentir quelqu’un la toucher la met dans une sorte de colère sans nom et cela serait peut être la dernière chose que vous feriez dans votre vie… Ses yeux sont souvent très expressif et cela ne la dérange pas plus, un simple regard de la jeune femme vous fait savoir dans quel état d’esprit elle se trouve, Ses yeux recèlent toujours une étincelle ou un brin de curiosité amusée. Fait étonnant dans le monde de la mafia dont elle fait partie, son regard est d’une franchise sans égale, tels un livre ouvert son regard ne peut et ne sait pas devenir hypocrite mais on peut à de rare occasion y voir un soupçon de colère quand il le faut, car Angely sait se faire respecter sous ses faux airs d’ange. D‘ailleurs il suffirait de la mettre en colère pour se rendre compte que cela était une très très mauvaise idée de la sous estimer. Ses lèvres sont fines et d’un rose pale et ces dernières semble avoir été conçue pour sourire et enchanter tout un chacun. Amusée, adorable ou encore enfantin son sourire a diverse manière d’égailler son visage ou d’éveiller peut être la sympathie de tout un chacun. Mais son sourire peut tout aussi bien être moqueur ou narquois. Qui a dit qu’elle était la gentillesse a l’état pur? Faut pas rêver non plus, à ce niveau il lui arrive de ressemblé à Akira avec ses sourires dédaigneux. Quand on fait partie de la mafia on est loin d’être un ange non? Quand à son style vestimentaire, certains dirons que c'est un style "punk",d'autre dirons que c'est un style de racaille mais qui de toute facon,lui va très bien. Angely a un style bien à elle mais ce n’est pas pour autant qu’elle manque de goût ou qu’elle flache dans le décor disons qu’elle est une grande rêveuse dans l’âme et que cela se répercute sur sa façon de s’habiller. Parlons maintenant de la globalité de son corps, Je parle bien sur de sa taille et de son poids. Elle est grande, normal en quelque sorte vu qu‘elle est une métisse mais c'est Aki' qui est le plus grand. de quelques centimètres seullement. Sa mère étant européenne, Angely a hériter de certains avantages diront nous... Possédant une taille fine, elle est loin d'être grosse, n'étant pas non plus anorexique, elle mange à sa faim en ayant la chance de ne pas grossir. Ses formes sont là, à la bonne place et en étant bien proportionnées, elle atteint facilement un 95C pour la poitrine qui est ferme et ronde, des fesses fermes, des jambes longues et galbées ... Ses cuisses sont tout aussi bien dessinées. Angely a eut la chance d‘avoir hériter des traits harmonieux de sa mère... Mais elle n’aime pas sortir du lot, Elle préfère rester dans la masse compacte d’une grande foule donc elle ne pousse pas les dons de la nature à l’excès. D’une nature plutôt désinvolte, elle ne fait qu’être elle-même. C’est-à-dire que la jeune femme est disons très naturelle.

Signe(s) physique(s) particulier(s) : A première vue, Angely ne possède aucun signe particulier. Elle n'a pas de piercing, d'ailleurs elle n'a même pas les oreilles percées. Pas de cicatrice pour le moment mais elle ne se voile pas la face un jour elle tombera sur plus fort qu'elle et peut être qu'elle en possédera. Tout le monde pense qu'elle n'a pas de tatouage hors c'est faux. Elle en possède un mais ne le montre pas...

Caractère :

You're so sad, you should buy a Happy Meal ♥️...;

Comment peut on décrire le caractère d’une fille pareille? Sûrement que les personnes qui l’entourent la trouve tarée ou complètement décalée? Et à vrai dire, ils n’ont pas tort. Angely aime bien sortir du lot mais malheureusement pour elle, il lui arrive de se montrer quelque peu niaise sur le bord. Soit, personne n’est parfait ♥️. Angely est le produit de deux parents tellement différent à la base. Et si dans ce joyeux tableau quelque peu farfelu, on ajoute son jumeau. On se demande encore comment elle arrive à sourire de cette manière si sincère et enfantine. Tout d’abord parlons de sa mère, même si elle ne l‘a pas connue... Angely n’a pas hérité de cette femme que des traits purement physiques. À vrai dire, niveau caractère elle se ressemble terriblement. Douce et naïve, elles n’ont jamais su voir le danger et la méchanceté des autres à moins de n’y être confrontée de force. C’est un sacré inconvénient lorsque que l’on fait partie de la mafia. Les mauvaises langues diront qu’elle manque cruellement de discernement, mais qui écoute réellement les mauvaises langues? Ho, la jolie mouche *___*... Son père c’est plutôt le contraire. Homme de poigne et de caractère, il n’est pas aisé de discuter avec lui. Un peu comme Akira... Ils sont le genre d’homme taillé sur mesure pour la Mafia. Froid, distant, autoritaire... Tout ce que ne serait probablement jamais Angely. Elle est le genre de fille qui à souvent la tête dans les nuages. Du coup, elle se montre maladroite à souhait. Entre elle et les poteaux électriques, les boites postales, les arbres, les réverbères, c’est une vieille histoire d’amour /SBAFF/. Il n’est pas rare qu’à cause de son manque d’attention, elle percute des gens, des objets ou autre... Mais c’est ce qui fait son charme si l‘on omet bien entendu les bleus qu‘elle se fait fréquemment lors de ses rencontres improvisées. Elle se fiche pas mal de ce que les gens pense d’elle, mais ce n’est pas pour autant qu’elle profite de la vie comme elle le souhaiterait. C’est compliqué. Quand on doit diriger une famille mafieuse, on a tôt fait de mettre de côté ses rêves et ses ambitions pour mieux servir les intérêts de cette même famille. C’est ce qu’on appelle être altruiste. On ne peut pas vraiment dire que Angely est une jeune fille silencieuse, discrète et réservée. Ce serait même le contraire. Trop bruyante, trop bavarde, trop expansive. Bref tout le contraire de ce que l’on attend d’un mafiosi. Enfin même si c’est une véritable tête de linotte, n’empêche que cela ne l’empêche pas d’avoir de bonne note en cours. Peut être qu’elle cache bien son jeu? Mais cela ne veut pas dire qu’elle est une élève sérieuse en cours. Ange est plutôt du genre à chahuter en classe. Toujours souriante, à l’écoute des autres, très bonne élève, une jolie fille qui a tout pour elle, serviable, amicale… La bonne amie que tout le monde voudrait avoir, celle a qui on peut se confier et qui vous conseille volontiers parce que l’amitié, c’est comme la famille c’est sacré… Ange a des principes et s’y accroche comme a une bouée de sauvetage, c’est tout ce qui lui reste dans le fond. Mais cette facette est elle vraiment le caractère de la jeune élève? Qui sait? Mais tout le monde s’accorde sur une chose, Angely est difficile a cerner,voir,a aborder. C’est étrange de dire cela alors qu’elle est toujours présente pour les autres mais ce n’est pas faux. Elle semble si loin des autres, ne se confie jamais sur elle, ne demande jamais de l’aide. Elle semble si renfermée…Par contre, si l’on doit énumérer ses défauts. Le premier qui saute au yeux, c’est le fait qu’elle est incapable de choisir quoi que se soit en peu de temps. Angely est du style à changer d’avis toutes les trente secondes. Autant prévenir, elle peut prendre des heures pour faire un choix en prenant le temps de peser le pour, le contre et ce qui ne sert absolument à rien. Mais c’est juste qu’une décision doit être mûrement réfléchie et qu’elle ne vaut pas se hâter pour se rendre compte par la suite qu’elle se serait trompée. « Bon alors ce pull, je le prend en rose ou en beige... Non rose, ho le vert est pas mal aussi... Bah je vais prendre le gris... ». Voilà à quoi ressemble la Angelyque l’on peut qualifier de tout public...

Puis il y a l’autre facette. À croire que deux personnes vivent dans le même corps sans que cela ne pose un réel problème. Comme une sorte de symbiose qui permettrait à la jeune femme de ne pas disparaître. Il faut bien cela pour survivre dans ce monde de requin. Il faut bien cela pour « Lui » tenir tête. Let the play begin. Avec les plupart des gens Angely se montrera adorable, mais les autres - ceux qui ne méritent pas d‘être connu- c‘est une tout autre histoire... Au revoir les sourires charmeurs, les rires joyeux. Bonjour cynisme et ironie douce amère. C’est le minimum pour parer au sadisme et à la folie meurtrière de son double. Soignons le mal par le mal, soyons aussi vil que lui et pourquoi pas, tentons d‘entrer dans son esprit. Et puis qu’elle le veuille ou non, il faut bien l’avouer quand il faut jouer au plus cruel. Indéniablement, elle sait s’y prendre. Alors qui est la Belle et qui est la Bête? Celui qui ne cache pas son penchant pour le mal ou celle qui fait tout pour ne pas devenir ainsi? On ne pourrait pas en juger du premier coup d’oeil, mais Angely sait admirablement bien mentir. De la à dire que c’est une seconde nature, ce n’est peut être pas faux. Mais tous les mensonges ne sont pas à jeter aux oubliettes. Ils servent parfois à se protéger, à protéger les autres. Et puis tout le monde ment - n’est pas Docteur House X)? -. .


Dernière édition par Angely Mizuno le Dim 18 Oct - 20:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fiche d'Angely   Dim 18 Oct - 19:02

très bon début de présentation j'espère que tu seras validé et je te dit bonne continuations pour cette fiche

de la part de votre humble brin d'amin à l'essaie
Revenir en haut Aller en bas
Sky Manson
Aspirante Paraine Folle et Déjantée Gioiello
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
XP:
5/100  (5/100)
Yen: 4000

MessageSujet: Re: Fiche d'Angely   Dim 18 Oct - 20:46

Toujours aussi indépendante, elle n'a pas non plus perdu de sa débrouillardise et de sa fabuleuse façon de mentir aux autres afin de se sortir de n'importe quelle situation nuisible à sa petite personne. Le mensonge, elle sait que c’est mal mais sa vision des choses a quelque peu évolué… Parfois cela est nécessaire pour survivre, tout simplement. Elle essaye toujours de relativiser les choses, de trouver leur bons cotés, en résumé, elle n'est toujours pas pessimiste. Elle est par contre devenue de plus rancunière qu'il soit, maintenant, le moindre faux pas et ne comptez plus sur elle! Si jamais elle vous donnerait son pardon, il lui faudrait beaucoup de temps avant d'y parvenir mais bon, n'étant pas à présent quelqu'un qui s'attache facilement aux autres, ça m'étonnerait fortement qu'elle le fasse. Quand le rideau tombe, qu’elle se retrouve seule chez elle c’est une autre histoire. Bien moins jolie et souriante. Et la les questions l’assaillent. Qu’a-t-elle fait de mal? Pourquoi la-t-on rejeter? Angely est très sensible qu’il n’y parait et surtout c’est une âme torturer comme il est peu permis d‘exister. Sa tristesse est une sorte de gouffre noir qui la ronge et qui la rends quelque fois antipathique. Mais cela peu de personne le savent pour ne pas dire personne… Elle a sa fierté tout de même. Défaut ou pas, elle n’est pas prêter a attraper une main tendue même si cette dernière se trouve juste devant son nez - Et non, elle n'est pas myope pourtant-.

Like/Dislike :

Faire des bulles ♥.Angely déteste qu’on la touche, enfin ce n‘est pas tout le monde mais les personnes qui la rebute ou qui la traite comme une moins que rien, si c‘est dernier on l‘audace de la toucher et bien c‘est soit qu‘ils sont téméraires ou qu‘ils sont inconscients. Un simple effleurement et elle pourrait très vite se montrer des plus violentes. Le fait qu’on pose une main sur elle la rend quasi insensible alors qu‘elle est normalement la gentillesse incarnée. Elle se sent de trop, comme un monstre de foire du coup il lui très difficile pour ne pas dire impossible de s’ouvrir aux autres et encore moins de se laisser approcher… La jeune femme n’aime pas spécialement sortir du lot. Trop de bruit, trop de monde, cela l’effraye un peu, elle apprécie plus le calme et les endroits désert. Angely aime les sucreries. Bonbon, sucette multicolore, chocolat, gâteau pâtisseries. I want Candy ♥… C’est son péché mignon en quelque sorte. Elle ne prends pas un gramme en plus mais il faut dire qu’avec l’entraînement qu’elle s’impose se serait difficile aussi. Elle aime le sport. C’est bien la seule chose qui lui fait oublier ses traquas. La danse rythmique, la gymnastique, la danse moderne, la course, les sports de combat… Tout est bon du moment qu’elle a son défouloir. Elle aime les chats, elle en possède un d’ailleurs. Un chaton blanc comme la neige qu’elle a appeler Milk. Elle la recueillit chez elle un soir alors qu’il était sur le bord de la route. Seul et abandonné comme elle dans le fond. Elle n’aurait jamais pu le laisser de coté… Elle aime aussi le thé, sous toutes ses coutures d’ailleurs elle fait partie d'un club de cérémonie du thé.Ha aussi.Elle aime jouée du clavecin.Mais un clavecin qui appartenait au premier parrain des Gioiello.


✖✖✖

III. ___Story*


L’hiver était comme tout les hivers à Londres depuis des décennies. Froid et humide... Peut être même plus rude que les années précédentes. Car pour une fois au lieu de la perpétuelle pluie qui coulait sur les toits de la vieille ville, on pouvait admirer de magnifiques flocons blancs. Il neigeait rien que pour elle. Bien sur, c’était puéril de penser que la neige tombait uniquement pour sa petite personne. Mais elle s’en fichait, c’était un cadeau juste pour elle. Et personne d’autre ne pouvait comprendre. Une jeune femme soupira. Un léger nuage de vapeur sortit de sa fine bouche, elle mit ses mains gantées devant cette dernière et souffla. Veine tentative pour se réchauffer, c’est toujours mieux que rien. Les rues de la ville étaient vides. Normal, elle supposa que les gens devaient préférés être bien au chaud chez eux devant une cheminée avec une tasse de chocolat chaud au flotterait négligemment un marshmallow. Une famille normale quoi... Enfin, l’idée que l’on peut en avoir surtout quand on passe des heures a regarder à la télévision des vieilles séries à des heures pas possible un paquet de pop corn à la main. Combien de fois, elle avait regarder « Ma sorcière bien aimée » en rêvant d’être une sorcière juste pour pouvoir faire ce mouvement de nez. Tiens un passant... La jeune femme sortit de sa rêverie, le salua brièvement car elle était pressée et continua sa route en fredonnant l‘air d‘un nième série télévisée. Un rendez vous important? Oui, a ne pas manqué d’ailleurs. Elle accéléra le pas. Une, deux, une, deux... On connaît la chanson.[/color]

« Tu es en retard... »
« Désolé Aki’, j’ai fait au plus vite. »
« Tss, de toute manière je m’en fiche... »

Angely sursauta. Elle ne l’avait pas vu, il l’attendait dehors. Depuis longtemps? Aucune idée. Angely posa son regard sur sa réplique au masculin. Elle fit une légère moue, encore une cigarette au bec. Encore une autre de ces mauvaises habitudes. Il en a tellement... À croire qu’il aime ces clopes comme elle aime le sucre. Chacun ses propres addictions sans doute... Le jeune homme tira une bouffée de nicotine tout en lorgnant sur sa soeur. Il était plus grand qu’elle d’au moins une dizaine de centimètres. Et dire que c’était elle l’aîné. On ne pouvait pas en juger comme cela d’un seul coup d’oeil. Même forme du visage, même couleur de cheveux, pareil pour les yeux, mais pas la même attitude. Angely sourit... Des jumeaux, cela aurait pu être si facile pour eux de s’entendre, d‘être souder comme les deux doigts de la main. Mais ce n’est pas le cas. Il parait que leurs venues avait été très attendue. Quand on voit le résultat, Angely a vraiment du mal à y croire. Et pourtant tout avait si bien commencé...
__________________________________________________


Il était une fois -oui toutes les histoires commencent ainsi, reste à savoir si celle ci sera un conte de fée ou son contraire-... Mais peut on réellement parler d’histoire féerique lorsque avant même notre naissance, le monde dans lequel nous allons appartenir est le pire qu’il soit. Le monde de la Mafia. Un cercle sans pitié où la loi du plus fort prime sur toutes les autres, où chaque faux pas peut être notre dernier, où toutes mauvaises décisions se monnaient par des vies. Parfois la sienne, parfois celle d’autres. C’est pourtant dans cet environnement que tout allait commencer. Avec un couple pas comme les autres qui essayait vainement d’avoir un enfant. Mais le problème c’était que pour le moment, il n’y avait pas le moindre nourrisson qui pointait le bout de son nez. Peut être était elle trop fragile? Ou pire stérile? Que cela serait cruel pour cette jeune femme ravissante et douce qui serait probablement une charmante maman. Mais ils étaient encore jeunes. Et les jours passaient sans que la nouvelle d‘un heureux évènement ne tombe. Et puis, avaient ils le temps pour une telle responsabilité? Elle était le parrain d’une famille mafieuse et lui, une sorte de mafieux free-lance qui offre ses services au plus offrant. Oui, ils n’avaient pas l’air des couples normaux. Et pourtant, un jour...


« Chéri? »
« Quoi? Je suis occupé, j’ai des tonnes de dossiers à remplir. »
« Je sais, je ne vais pas te retenir bien longtemps. Je sais à quel point ton travail te prend du temps. Mais tu te souviens, on avait discuté d’avoir des enfants... »
« ... »

L’homme posa ses lunettes sur son immense bureau et regarda sa femme. Elle lui souriait innocemment, ce même sourire qui le faisait craquer à chaque fois. Et dire qu’elle pouvait être aussi belle que dangereuse. Le plus séduisant des cocktails selon lui. Il la regardait d’un air interrogateur. Il ne voyait pas où elle voulait bien en venir. Devoir encore une fois avoir une conversation sur le sujet ne lui faisait absolument pas envie. Mais elle souriait. Peut être avait elle remarquer l’incrédulité dans son regard et qu’elle s’en amusait. Elle a toujours été légère et souriante, toujours.

« Je me disais, que ce serait bien de peindre enfin cette pièce. Mais le choix va être difficile. Il va falloir deux couleurs, deux lits, deux fois plus de vêtement et je ne parle pas des couches... »
« Tu veux dire que? »
« Oui, des jumeaux. Alors content? »

L’euphorie dans laquelle baignaient les deux jeunes gens était presque palpable. C’était comme s’ils pouvaient enfin goûter au bonheur. Un peu comme si une petite fée les avait pris sous son aile et que rien d’autre ne comptait. C’est ce que l’on appelle un pur moment de bonheur sans doute. Angely aurait bien aimer être là pour le voir de ses propres yeux. En un sens, elle était présente. Mais elle ne goûtera jamais à la joie de ce moment si parfait. C’est le prix à payer pour vivre. C’est sa punition.

[...]

Quelque part dans la pluvieuse mais néanmoins accueillante banlieue anglaise, une jolie petite maison -enfin on devrait plutôt dire manoir vu la superficie-. Une superbe demeure qui surplombait les autres et qui en même temps était comme inaccessible. C’est la qu’a grandit Angely avec Akira. Tout du moins, les premières années. Cette maison est un héritage des descendants de la Gioiello, une bicoque que les parrains de la famille se passe de génération en génération. Un lieu stratégique sans vraiment l’être. Pourquoi en Angleterre quand la majeure partie des familles mafieuses se trouve en Italie? C’est une bonne question. Disons juste que parfois, mieux vaut ne pas être au coeur des évènements pour avoir un peu de recul... Mais passons. Ce n’est pas le moment de discuter des choix stratégique de la petite famille. Et puis, pourquoi pas l’Angleterre? Dans le grand salon de la demeure, deux enfants se chamaillent. Comme souvent, mais ne dit on pas que cela fait vivre une maison?


Angely « Akira passe moi le crayon vert... »
Akira « Non, j’ai pas encore terminé de dessiner mon arbre. »
Angely« Mais, pourquoi tu me le passes pas. Çà fait des heures que tu colories ton arbre. Si tu continues, tu vas passer à travers le papier... »
Akira « Tu n’as qu’à prendre le bleu. Moi je garde celui là. »
Angely « Oui mais le gazon c’est pas bleu d’abord. Allez donne!»
Akira « J’ai dit non, c’est le mien maintenant. »
Angely « Maman! Akira ne veut pas prêter son crayon vert. »

Une lueur de défi passa entre les deux enfants. Akira se leva d’un bond, un sourire sur le bord des lèvres. Il laissa même tomber sur le sol son dessin qu’il avait mit tant de temps à réaliser. Angely le regardait perplexe. Puis elle comprit. Elle lâcha son crayon qui tomba sur le sol. Elle aussi souriait. Ils laissaient de coté leur occupation du moment, plus rien ne comptait mise à part ce crayon vert qu’Akira tenait fermement dans sa main. Le jeu allait pouvoir commencer. Angely se rua vers son cadet avec la ferme intention de prendre ce qui était sien. Mais c’était sans compter sur l’agilité et le bond sur le côté qu’Akira venait de faire. S’en suivit une course poursuite dans les couloirs où l’on pouvait entendre les bruits de leurs pas ainsi que leurs rires. Ils avaient huit ans. Huit années passées ainsi à vivre dans l’insouciance. Entre les histoires de dragon et de princesse de maman, les peluches, les jeux, les coloriages, de tant en tant la présence de papa - toujours occuper à travailler, mais sans connaître le véritable monde auquel il appartenait. Selon leurs parents, il fallait préserver leur innocence le plus longtemps possible. Les deux enfants continuaient leur course folle; enjambant tout ce qui avait eut la mauvaise idée de se mettre dans leur chemin. L’un courait pour attraper son cadet, l’autre pour lui échapper. Comment pouvaient ils savoir qu’un jour ce jeu si innocent allait devenir leur seul raison de vivre, leur pire cauchemar. Akira entra sans prévenir dans une pièce. Angely le suivit, entraîner par l’adrénaline sans se rendre compte qu’ils venaient tous deux d’entrer dans le bureau de leur père. Peut être auraient ils hésité autrement?

Père « Angely, Akira! Cessez immédiatement vos chamailleries. C’est un bureau ici, pas une salle de jeu. Combien de fois devrais je vous le répéter? On ne joue pas dans cette pièce, c’est interdit. Comment voulez vous que je me concentre avec un tel vacarme? »

Les deux chérubins sursautèrent en même temps. Stoppant du même coup leur course folle. Papa avait parlé, il ne faut jamais discuter. Les deux bambins se regardèrent un instant puis filèrent à l’anglaise en demandant pardon avant de passer la porte et de la refermer doucement. À vrai dire, ils auraient bien aimé rester encore un peu. Jouer entre les chaises du bureau, ennuyer leur père en voulant à tout prix monter sur ses genoux. Mais ces derniers temps, il semblait lointain. Souvent absent et très irritable. Leur mère leur disait tout le temps que c’était parce qu’il était surchargé de travail pour le moment et qu’il fallait être sage. Ce à quoi, ils acquiesçaient sans pour autant arrêter leurs bêtises. Mais c’était de leur âge.

[...]


Dernière édition par Sky Manson le Mar 22 Mar - 20:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky Manson
Aspirante Paraine Folle et Déjantée Gioiello
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
XP:
5/100  (5/100)
Yen: 4000

MessageSujet: Re: Fiche d'Angely   Lun 19 Oct - 18:04

Première leçon : Le monde de la Mafia est cruel.

On dit souvent qu’avec le temps, les aléas de la vie les gens changent... Et certains devienne ce pourquoi ils sont nés. On dit aussi que le temps soigne toutes les blessures. On dit beaucoup de chose qui ne sont pas toujours vraies. C’était une journée comme tant d’autre. Il pleuvait dehors... Rien d’anormal en somme pour nos jeunes londoniens. Ils se promenant dans les environs de la maison. Ils avaient envie de prendre l’air, armer de leur parapluie et de leurs bottes jaunes canari.[/color]

Akira « Viens on va passer par le bois. »
Angely« Hein? Mais tu n’as pas remarqué qu’il pleut? On va être trempé, et couvert de boue. Et puis, maman nous a demandé de rentrer directement. »
Akira « Pff, tu es une véritable poule mouillé. Tu devrais être dans ton élément alors. »
Angely « ... »
Akira « Soit tu me suis, soit tu rentres direct. Moi j’y vais de toute manière... »
Angely« Bon d’accord... Je n’ai pas envie d’être seule. »
Akira « Froussarde... »

Angely emboîta le pas de son cadet. C’était toujours ainsi, il était bien plus téméraire qu’elle. Mais elle était plus prudente. En quelque sorte, bien que jumeaux, il fallait qu’ils soient toujours diamétralement opposés. Foulant des chemins peu fréquentés, ils s’engouffrèrent tous deux dans les méandres de ce bois qu’ils avaient si souvent arpenté. Faisant fit du danger qui pouvait les guetter ou encore de la nuit qui ne tarderait pas à tomber. Soudain, Akira s’arrêta. Angely se mit à le suivre du regard. Elle vit son frère s’accroupir pour observer quelque chose sur le sol. Elle même se pencha sur le coté pour voir ce qui pouvait le captiver. Elle fut prise de panique quand elle vit ce qui avait capter le regard d’Aki.

Angely « Hii... Mais cet oiseau est mort. Ne le touche pas. »
Akira « Ha oui et pourquoi? Tu sais çà ne le dérange plus. »
Angely « Mais c’est dégoûtant, c’est tout. »
Akira « Tu es ennuyeuse... Bah çà doit être un chat. »
Angely« Pourquoi çà t’intéresse? »
Akira « Parce que c’est amusant. »
Angely « ... On... On devrait rentrer. Ils vont s‘inquiéter de ne pas nous voir rentrer.»

Akira a toujours été ainsi, attirer par le côté obscur. Mais que pouvait elle faire? C’était son frère. Ne pardonne t on pas tout à sa famille? Mais elle n’a jamais comprit pourquoi il agissait de cette manière. Et pourquoi elle non. Après tout n’étaient ils pas censé être pareil tous les deux? Le chemin du retour se fit dans le silence. Angely était absorbée dans ses pensées. Souvent, elle pouvait faire quelque chose, marcher au coté de quelqu’un et penser à tout autre chose. Oubliant même qu’elle n’était pas seule. Elle marchait sans se soucier du reste du monde quand elle finit par percuter Akira qui se trouvait devant elle. Ou devrais je dire, qui c’était arrête précipitamment devant elle sans la prévenir.

Angely « Aie... Mais pourquoi tu t’es arrêté? Ne me dis pas que tu as trouvé un autre truc morbide à regarder. J’ai faim, je veux rentrer.
Akira « ... »
Angely« Bah quoi? Répond au moins quand je te parle. Qu’est ce qu’il y a? »Angely posa une main sur l’épaule de son frère pour regarder par dessus cette dernière. Au loin, il y avait une vive lumière et une odeur de brûlé.

Angely« Tiens, ils ont allumés toutes les lumières à la maison? Et puis c’est quoi cette odeur, tu crois qu’on va manger un barbecue? »

Angely,la simplicité à l’état pur. Comment pouvait elle imaginer une seule seconde que ces lumières, ce n’était que le brasier de leur maison? Que cette odeur allait être celle de son amertume? Akira agrippa la main de son aîné et se mit à courir comme un fou, entraînant Angely par la même occasion. Ce ne fut qu’une fois devant la grille qu’elle comprit. Encore aujourd’hui, elle se maudit d’avoir été si naïve ce jour là. Akira lui avait comprit bien avant elle.

Angely « Il... Il faut les aider... »
Akira « NON! C’est trop tard. »

Akira eut à peine le temps de la retenir car sans même s’en rendre compte, Angely se dirigeait vers la maison. Leur maison qui ne ressemblait plus a rien mise à part à un grand feu mais pas de joie. Angely fut assaillit pas la peine, le doute et les questions. Qu’est ce qui c’était passé? Pourquoi? Comment? Qui? Plusieurs hypothèses se formèrent dans son esprit mais aucunes ne tenaient véritablement la route. Ce ne sera que des années plus tard qu'elle comprendra...

[...]

Seconde leçon : Les liens du sang ne sont pas tous solides...

Depuis combien de temps Angely se trouvait dans cette pièce? À vrai dire, elle n’avait même pas eut conscience qu’une personne les avait éloigné de leur demeure réduite en cendre, ni même qu’Akira n’était pas auprès d’elle. Elle sanglotait sans pouvoir s’arrêter, sans pouvoir se rattacher a ce qui l’entourait. Ils ne reviendront pas, l’idée même de ne plus voir sa mère souriante, de plus entendre son père ronchonner après aux. C’était impossible... Ils ne pouvaient pas ne plus être de ce monde. C’était tout bonnement inconcevable.


Inconnu « Angely Mizuno? »

Cette simple question la déstabilisa, elle souleva sous visage ruisselant pour le poser sur un homme inconnu sans vraiment l’être. Il y avait quelque chose dans ses traits qui lui rappelait quelqu’un. En plus doux... L’homme lui souriait tristement. Il lui tendit un mouchoir qu’elle s’empressa dans prendre entre ses petits doigts tout tremblotant.

Angely« Akira? Où est Akira? »

L’homme soupira. Il savait que c’était normal qu’elle demande où son jumeau pouvait bien se trouver, après tout ils n’avaient jamais été séparé. Il paru désolé puis posa une main sur le front de la jeune fille. Pour la réconforter sans doute? Mais cela ne répondait pas à sa question. Et puis qui était il? Peut être arrivait il à lire dans son regard qu’elle ne comprenait pas. Car très vite, il reprit la parole.

Inconnu « Je vois... Tu ne sais pas qui je suis et tu te poses des questions. Pour Akira, je suis désolé mais tu ne peux pas le voir. Mais sache qu’il va bien. Mais a partir de maintenant, vous allez devoir vivre séparer. Pour votre propre sécurité. Tu comprendras plus tard. Il va falloir être forte. J’ai bien peur de ne pas pouvoir t’aider. Tu dois partir... C’est le mieux que l’on puisse faire pour le moment. »

Angely ne comprenait pas un traître mot, bien sur ils parlaient la même langue mais c’était comme si ces paroles étaient codées car elle ne voyait pas où cet homme voulait en venir. Et puis, il lui parlait comme s’ils se connaissaient. Comment pouvait elle savoir qu’en face d’elle se trouvait son oncle. À vrai dire, elle ne savait même pas qu’elle avait un oncle. Il n’était jamais venu à la maison pour les fêtes, pour les anniversaires. Ses parents n’en parlaient même pas.

Inconnu « Viens, il faut y allez. Ils t’attendent... »
Angely « NON! Je n’irais nulle part sans Akira. Je ne veux pas! »

La porte de la pièce s’ouvrit à la volée et il apparu. Akira était là en sueur. Avait il couru pour la rejoindre? Pourquoi avait il l’air si épuisé? Pourquoi voulait on les séparer à tout prix alors qu’il avait tant perdu? Angely voulu se précipiter dans les bras de son jumeau, pour y chercher un peu de réconfort un peu de chaleur. Mais avant même qu’elle ait réussit, la main de cet homme se posa sur son épaule comme pour lui interdire de trouver une quelconque aide. Un mafieux n’a pas besoin d’aide...

Inconnu « Dis lui Akira... »
Akira « ... »
Angely« Me dire quoi? » Le regard d'Angely passa de cet homme à son jumeau, qui avait il qu’elle devait savoir? Était si important?
Akira « Casse toi... T’as rien à faire ici. Je veux plus te voir. »

Angely écarquilla les yeux. C’était une mauvaise blague hein? Elle semblait perdue. Elle fixait intensément son jumeau, ses yeux ne pouvait pas mentir. Justement c’était quoi cette lueur dans les yeux d’Aki. De la haine? Non, ce n’est pas possible. Elle, elle l’aime. C’est son frère. Hein Aki? Dis moi que tu ne me détestes pas? Que tu resteras toujours avec moi? Qu’on jouera tout le temps ensemble? Ne me dis pas que tu n’as plus besoin de moi... Mais c’était trop tard, leur destin était scellé. Même si aujourd’hui encore, Angely ne sait pas pourquoi...
__________________________________________________


Troisième leçon : La Gioiello toujours tu protègeras.

Les années passèrent... Terriblement monotones mais il ne faut pas se laisser abattre. Après tout, elle avait une nouvelle famille maintenant. Bien entendu, être propulser Parrain d’une famille mafieuse du jour au lendemain c’est étrange et en même temps, certaines choses étaient comment dire devenue plus claires.Angely avait apprit que ses propres parents avaient été des mafieux et que dans en un sens, elle ne faisait que reproduire l’héritage familial. Bien qu’ils lui manquaient terriblement. Mais ce n’était pas le pire. Il n’y avait pas un jour sans qu’elle ne pense à eux et surtout à Akira. Ou était il? Que faisait il? Qu’est ce qu’il devenait? Elle n’arrivait pas à se détacher de lui. Pouvait on la blâmer pour autant. Combien de temps étaient passé sans qu’ils ne se voient. Un an, deux? Peut être plus? Et maintenant, elle avait déjà 16 ans. Lui aussi, à quelques minutes près. Ce fut par le plus pur des hasard qu’un jour elle recroisa sa route. Angely était à Londres pour une affaire quelconque. Être parrain de la Gioiello, c’est voyager de part le monde. Et pour une fois qu’elle revenait sur sa terre natale, il fallait qu’elle en profite un peu. Dès lors, pourquoi ne pas se rendre sur ces terres qui l’ont vue grandir? Après tout, c’était un peu comme une sorte de pèlerinage.

[...]


Dernière édition par Sky Manson le Mar 22 Mar - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sky Manson
Aspirante Paraine Folle et Déjantée Gioiello
avatar

Messages : 105
Date d'inscription : 18/10/2009

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
XP:
5/100  (5/100)
Yen: 4000

MessageSujet: Re: Fiche d'Angely   Lun 19 Oct - 18:30

[center]Elle hésita longuement avant de passer le prochain carrefour. Encore quelques pas et elle serait à cette fameuse grille. Angely serra contre elle un bouquet de roses blanches. Si fort qu’elle abîmait les fleurs plus qu’autre chose. Après tout, c’était la première fois qu’elle revenait ici depuis cette fameuse nuit. Qu’importe qui, un jour ils payeront. Revenge is sweeter, than you even were... Bon un peu de courage. Oui, il était temps qu’elle affronte ses peurs. Qu’elle aille de l’avant. Elle leva un pied, fébrile et hésitant. Non, soit forte. Ne recule pas. Comme une héroïne de série B qui n’a peur de rien et attend son prince charmant... Angely se mit à soupirer, il fallait qu’elle arrête de passer ses soirées devant la télévision. Vraiment, elle avait l’imagination un peu trop développée. Et sans même s’en rendre compte, elle y était. Elle n’avait pas oublié le chemin de sa maison. Un léger sourire mélancolique se dessina sur ses fines lèvres. Le spectacle était quelque peu désolant... La maison n’ayant jamais été reconstruite, il ne restait que des ruines. Et de la verdure... Ce n’était pas comme si elle s’attendait à tout soit comme avant. Mais elle eut un pincement au coeur. Elle finit par ouvrir la grille. Cette dernière grinça. Angely s’engouffra dans l’allée qui était si jolie avec ses parterres de fleurs qui maintenant ressemblaient à de mauvaises herbes. Elle regarda longuement bêtement les ruines de son enfance. Repassant le film de cette soirée. Comme pour s’assurer qu’elle n’avait rien oublier. C’était une torture certes, mais oublier était encore pire que tout le reste.

??? « Tu en a mis du temps pour revenir. Toujours aussi lente à ce que je vois... »

Hum? Elle n’était pas seule? Angely pivota doucement pour pouvoir observer qui venait de lui adresser la parole. Et le choc fut rude... Il était la devant elle. Non, elle ne se trompait pas. Elle l’aurait reconnu entre milles. C’était lui, Akira. Mon Dieu qu’il avait changé, grandit, mûrit peut être? Enfin pas vraiment, il était toujours aussi charmant envers elle mais soit. Il était là et c’était tout ce qui comptait. Après toutes ses années à ne pas savoir...

Akira « C’est quoi cette tête? On dirait que tu as vu un fantôme... »

Il sortit un cigarette d’on ne sait ou et l’alluma. Angely esquissa un sourire, puis fronça les sourcils. Partagée entre l’envie de lui sauter au cou et de rester prostrée devant lui comme un piquet de but. Mais très vite ce furent des larmes qui coulèrent le long de ses joues. Larmes de joie sans doute. Peut être allaient elles être de courte durée. Ce ne fut que quelques minutes après, le temps de reprendre ses esprits qu’elle amorça un tentative de rapprochement... Elle se rapprocha de son cadet mais ce dernier la stoppa net.

Akira « Minute papillon, tu te crois où? »
Angely« Hein? Qu’est ce que tu veux dire? On dirait que tu n’es pas content de me voir. »
Akira « Bien au moins, tu n’es pas devenue bête. Je vois que tu ne manques pas de jugement. »
Angely« Je ne vois pas où est ce que tu veux en venir. »
Akira « Bien, alors je vais éclairer tes pauvres lanterne. Ici, on est en terrain neutre. Dehors, on est ennemi. »

Angely le dévisagea perplexe. Si la situation n’était pas si triste, elle en aurait rit. C’était une mauvaise blague. Ils ne pouvaient pas être ennemis, il est était liés par les liens du sang. Hein Aki’, même toi tu le sais. Tu n’as pas oublié, on est pareil. Akira se mit à rire en voyant que sa soeur ne comprenait pas. Il tira une bouffée sur sa cigarette qui se consumait doucement.

Akira « Au moins on peut dire que tu est ponctuelle. Tu sais quel jour on est... »
Angely« Oui... »
Akira « Tu devrais arrêter de serrer ces pauvres fleurs, il ne va rien en rester. Bon moi j’y vais. »
Angely « Attends! On est ce que tu vas? Et... Et, est ce que tu vas revenir l’année prochaine? Hein? »
Akira « On verra bien... »

Voilà, étrange retrouvaille... À peine retrouvé qu’il partait sans rien expliquer. Dis Akira, pourquoi ton visage est couvert de bleus? Tu t’es battu avant de venir ici? Où est ce que tu vis? Tu me détestes vraiment? Moi je n’y arrive pas. Mais si tu veux jouer à ce jeu, on sera deux. Si c’est le seul moyen pour que nos routes se croisent encore et encore. Je serais partante. Même si je ne comprends pas...

[...]

Un autre année a passé, elle n’était pas sur qu’il soit là. Mais contre toute attente, même s’il se déchirait pour une étrange et mystérieuse raison, quelque chose de plus fort les unissaient. Le souvenir... Ils étaient là ensemble, une seule fois par an. C’était déjà çà... C’était mieux que rien.


Akira « Tu es encore dans la lune... »
Angely « Mais non... Je me souvenais juste de certaine chose. »
Akira « C’est bien ce que je disais, tu était encore dans la lune... Pourquoi tu souris -___-? »
Angely « Pour rien... Je suis contente, tu es venu. »
Akira « ... »

[color=LightPink]...Au jour d'aujourd'hui...

Une étrange rumeur et parvenue jusqu’au sanctuaire de la Gioiello Famiglia et à vrai dire, Angely a toujours eut du mal a appliquer le principe fondamental de la famille qui est la neutralité. Intrigué la voilà qui file en douce au Japon filer un coup de main au Vongola...Mais normalement,elle devrait s'en ficher.Etrange...

IV. [b">Liens & Relation(s)

Famille :

THE MOTHER
Un femme douce, charmante, un mère dévouée et aussi l’ancien parrain de la Gioiello. L’incendie qui l’emporta reste un mystère à part entière. Peu à peu, les souvenirs s’effacent. Angely commence tout doucement à oublier le son de sa voix, son image, son odeur. Sa présence lui manque cruellement. C’était au dire des autres, une femme très respectée. Gentille avec tout le monde même ses pires ennemis. C’était elle qui était la descendante de la famille Gioiello.

THE FATHER
Un homme de poigne, lui aussi issu d’une famille de mafieux. Il périt tout comme sa femme dans d’étrange circonstance, laissant leurs enfants orphelin.

THE BROTHER
Akira... Ils s’aiment autant qu’ils se détestent. Leur relation est devenue compliquée. À vrai dire, Angely ne sait pas pourquoi ce dernier semble lui en vouloir.

IV. Arme & Technique(s)

Arme :

Angely se bat avec des Sais, elle en possède trois même si en règle général elle n‘en utilise que deux lors des combats rapprocher. D’habitude se sont des armes qui servent à désarmer donc elles ne sont en aucun cas coupant. Hors les armes de la jeune femme sont aussi tranchantes qu’un katana. Elle est une experte en combat que ce soit des combats aérien, rapprocher… Angely s‘adapte à tout types d‘affrontement. Sous ses airs de petite fille modèle elle est un vrai tueur. Impitoyable, un sang froid a faire peur. La prendre à la légère serait une erreur fatale. Elle a pour devise : « Tout ce qu’un homme fait, je peux le faire aussi même mieux! ». Elle ne possède pas une force surhumaine mais possède une souplesse et une agilité qui l’aide beaucoup en combat. Ses mouvements sont fluides, extrêmement rapide, très précis elle rate presque jamais sont coup. Frappé à des endroits précis du corps humain est sa clef. La vitesse est maître de sûreté en combat… Ses Sais sont aussi un peu plus grand que la normale. Deux des trident sont noir de jais mais le troisième et dernier est en argent massif... Mais même a main nue, Angely est une arme potentiellement mortelle.

Technique :

Même si les Sais d'Angely ont l’air des plus normal, il n’en demeure pas qu’ils possèdent tous une technique. Elle ne les utilise qu’en dernier recourt car cela demande une grande concentration et surtout elle doit faire passer sa propre énergie vitale pour activer ses dites techniques. Même si pour des yeux non avertit les trois sais sont identiques, il n’en reste pas moins que cela n’est pas le cas. Sur chaque arme est graver des symboles et tous sont différents…

- Les attaques normales : Angely est plus que douée en combat a main nues et avec ses sais, ses chances de vaincre se multiplie encore. La jeune femme connaît un bon nombre d’attaques, de parades et de défenses. Elle arrive même a arrêter des tirs de balles avec ses armes c’est pour dire la vitesse d’action qu’elle a acquise au fil de ses entraînements

- 黒い蓮華 (kuroirenge) : Fleur de lotus Noir :se sont les symbole qui sont graver sur le sais-, cette attaque est activer avec son premier sais. La moins spectaculaire. Elle consiste a planter le sais dans le sol et Angely dirige sa force dans la pointe de ce dernier. Ce qui fait que le sol explose sous son adversaire.

- 天罰 (tenbatsu) : Châtiment divin : Deuxième sais utiliser et la cela se complique passablement. Pour activer l’attaque, il faut que Angely laisse couler son sang sur son arme. Elle ne l’utilise que quand elle ne voit pas d’autre option ou quand elle saigne. Elle n’ira jamais jusqu’à s’ouvrir les veines pour utiliser cette attaque. Un fois le sang sur le sais, de drôle d’éclair sombre jaillisse de l’arme. Il paralyse tout ceux qu’il touche. C’est pratique pour en terminer très rapidement, fuir ou pour reprendre des forces.

-黒い天竺牡丹 (kuroitenjikubotan) : Dahlia Noir : L’attaque la plus puissante, elle est activer par le troisième et dernier sais. Celui que Angely n’utilise presque jamais et qui reste a sa ceinture dans bien des cas. Cette attaque est très dangereuse autant pour l’assaillant que pour la personne qui l’effectue. La technique est secrète et si Angely est capable de l’utiliser c’est parce que le sang des Gioiello coule dans ses veines, le sang de sa mère… Son œil gauche parait s’enflammer d’une lueur verte très intense… son regard parait glacial et dès lors l’attaque commence. Tout abord Angely attaque avec ses deux premiers sais, qu’elle plante dans le corps de son ennemi a des points bien précis. -ce qui est déjà en soi très douloureux- et puis intervient la troisième arme. Cette dernière n’est pas noir comme les autres mais étincelante de milles feux. Et la c’est comme si toutes les couleurs environnante perdait leur éclat et qu’il ne restait que le noir… L’ombre et la lame qui brille… il suffit d’une seule égratignure de ce sais pour être condamner a mort. Le moindre coup est mortel et l’attaque quasi imparable, toutes les forces de Angely sont rassembler en un point sa main gauche, celle la même où elle tient son arme. Un erreur de jugement et elle-même y passerait. L’attaque en elle-même parait simple mais c’est bien plus complexe que cela ne parait.

Autre(s):

Signe significatif :
La Gioiello Familia a son propre uniforme qui les rend distinctifs des autres familles. Un costume blanc comme la neige -qui montre leur neutralité légendaire-, une chemise noir de jais, des boutons en forme de rose. Que se soit en version costume pour les hommes ou en version tailleur pour les femmes, tout le monde s’accorde à dire que cet uniforme est des plus ravisant et des plus beau. C’est un honneur de pourvoir en porter un, vu que chaque membre de la famille est trié sur le volet. Comme vous l’aurez comprit cette famille n’est pas du genre a vouloir le pouvoir. Les guerres entre les différents clan ne les intéresse nullement a part dans le seul but de tout répertorier, ils ne sont pas bagarreur dans l’âme. Néanmoins il est déjà arriver qu’ils doivent prendre les armes en dehors du sanctuaire. Mais cela remonte à tellement longtemps maintenant…


Dernière édition par Sky Manson le Mar 22 Mar - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Byakuran
Aspirant Millefiore
avatar

Messages : 165
Date d'inscription : 07/10/2009
Localisation : Nul part

Feuille de personnage
Flamme: Ciel
XP:
2/100  (2/100)
Yen: 2500

MessageSujet: Re: Fiche d'Angely   Lun 19 Oct - 18:46

Bienvenue!

Héhé Ashley je ne suis plus Gamma mais Byakuran...

Ton niveau de Rp parfait pour pouvoir créer une Famille!

Je te Valide!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reborn-rpg-family.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche d'Angely   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche d'Angely
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche technique de Lion Damon [ Validée ]
» Fiche Technique d'Ryuuma !
» [Validée]Fiche Technique de Krone Takeshi
» Fiche technique et news de Stay with me
» Fiche Technique de Minami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reborn-RPG-Family :: Archives :: Présentations-
Sauter vers: